Quelle attitude adopter lorsqu’on reçoit un cadeau de merde ?

Il y a plusieurs moments dans la vie où l’on peut être amené à recevoir un cadeau:

  • Un anniversaire
  • Noel.
  • Un pot de départ.
  • L’ablation d’un testicule
  • etc etc.

Dans l’imaginaire collectif, recevoir un cadeau est une bénédiction: C’est une petite attention, une façon de vous dire « je t’aime, voici un cadeau trop cool » et c’est drôlement sympa de leur part.

plaisir de recevoir cadeau

Mais, parfois, le doute est permis… En effet, le papier cadeau était volumineux mais au moment de découvrir la surprise, plus aucun doute possible: vous êtes la victime d’un véritable cadeau de merde. Attention pas un truc qui pourrait vous faire inconsciemment plaisir dans un univers parallèle ou même vous être utile dans un cas bien particulier (ex: vous êtes naufragé sur une île déserte et vous voulez fabriquer un Wilson comme ce nobode de Tom Hanks dans Seul au Monde). Non non, il s’agit simplement d’un cadeau tout ce qu’il y a de plus nul à chier.

gael garcia bernal gene

Ce sourire de coincé du cul et cette langue mordue rigoureusement pour changer le focus de la douleur… Selon toute vraisemblance, quelqu’un vient d’offrir un véritable cadeau de merde à l’acteur Gael Garcia Bernal.

 

Décryptage: L’ouverture du cadeau de merde en public…L’Exemple du pot de départ

  • L’ouverture d’un cadeau de votre pot de départ ne va jamais sans quelques sérénades protocolaires. « Le Discours, Le Discours » scande ainsi un premier collègue générateur de gène infatigable. Sur le moment, vous aimeriez bien lui vomir de la béchamel sur son front poilu. Cette tentation se heurte aux conventions sociales qui jugent « pas cool » le fait de vomir sur son collègue de travail le jour de son pot de départ. Vous soumettant donc à la liesse populaire qui exige quelques mots du roi de l’évènement, vous entamez un discours avec le charisme d’une chaussette dépareillée pour remercier les contributeurs présents: « Merci aux RH d’avoir rendu possible ce pot de départ en ne m’offrant pas de CDI« .
  • Puis l’organisateur de cette petite sauterie s’avance toute fière, avec un gros paquet. « presque aussi gros que ma bite », pensez-vous, la mine toute réjouie. Vous espérez chopper un trop beau cadeau! Genre une Playstation 4 ou bien un Ipad. Voire, putain, une belle IWatch sa mère la pute, ça serait vraiment trop cool une IWatch! Vous comptez rapidement les gens présents à votre pot de départ. Wow une trentaine! Si tout le monde a mis 10 euros, ça veut dire que je vais avoir un gros cadeau. héhé. #cantwaittodiscovermyexpensivepresent.

playstation 4

« En plus ça serait cohérent une PlayStation4 pour mon cadeau de départ. Vu qu’ils m’ont pas offert de CDI, va bien falloir que je m’occupe. lol. »

  • Comme le dindon de la farce, vous gloussez en faisant des petites réflexions de merde « Dis-donc ça a l’air lourd. lol. héhé. Allez je l’ouvre, on est pas là pour cueillir du muguet huhu » pour détendre une atmosphere aussi tendue qu’un zizi conventionnel devant ça. Vos aisselles, elles, ont déjà pris l’initiative de produire du gruyère.
  • Et puis survient le moment fatidique de la découverte du cadeau collectif: Votre cerveau tente d’intellectualiser ce que vos yeux sont en train d’observer à l’insu de leur plein gré: on vous a gracieusement offert l’intégral des spectacles de Jean-Marie Bigard en Blu Ray HD-DVD et un DVD de Kidon (le dernier film de Kev Adams = 20 000 entrées en France). Vous auriez sincèrement préféré qu’on vous offre un Rat Mort, ça aurait eu le mérite de vous faire sourire. Vos bourreaux implorent une réaction de votre part : « alors ça te fait plaisir?« . Un peu comme si Marc Dutroux demandait à sa victime s’il avait kiffé prendre un cactus dans le troud’bal.

Donc si l’on récapitule cette situation malheureuse:

cadeau de merde

Afin de mieux se représenter mathématiquement la chose, Steeve a tracé ci-dessous la fonction bilinéaire « cadeau de merde » qui modélise l’ascenseur émotionnel lié à la découverte d’un cadeau de merde en public:

cadeau de merde situation

Devant ce viol collectif, une question majeure se dessine: Comment me venger et sortir avec les honneurs après cette offrande détestable? 4 solutions…

 

Solution A: Mentir éhontément et s’exclamer avec fougue  » Woooohhoooo. C’est vraiment trop trop coooool dis-donc »

30 personnes attendent votre jugement avec un sourire à tuer toute confiance en l’intelligence humaine. Vous suez déjà comme Jabbah le Hutt après un mille mêtre dos crawlé depuis le déballage du cadeau. Certes, il s’agit d’un vrai cadeau de merde, aucun doute là dessus, mais c’est pas vraiment le moment de rendre encore plus de monde malheureux en scandant que vous trouvez ça nul à chier. Feignez ainsi la bonne surprise en vous exclamant bien fort « Wooooooohooooooh » pendant 2-3 secondes afin d’éliminer tout soupçon de déception. Puis, prenez sur vous et cherchez des raisons d’espérer: « après tout, je pourrai le refourguer à quelqu’un que j’aime pas ».

« Oh non fallait pas, merci vraiment! Cette casquette de la célèbre et prestigieuse griffe Rivaldi – RG512 ainsi que cet ouvrage « Le CDI pour les Nuls », c’est vraiment trop de bonheur! Vous avez trop vu clair en mon jeu héhé Merci encore pour votre générosité ». 

RG 512

Qu’on pende l’inventeur de ce couvre-chef.

Solution B: Mettre une gène dans l’assistance: « Ah c’est bête je vais l’avoir en double du coup »:

 Gardez votre calme et de manière décomplexée, transmettez une gène au public. Ils ne sauront plus où se mettre: « Ah merci mais … je l’ai déjà chez moi! lol c’est ballot. Si seulement vous vous étiez mieux renseigné… ». Peut être que certains se gratteront le bras, pris d’une soudaine crise d’urticaire. Ils regarderont en l’air pour ne pas avoir à subir votre regard vengeur. Vous pouvez augmenter le volume de la gène en fonction du cadeau reçu: « oh tiens une boite de chocolats noirs! C’est cool merci! Mais c’est vraiment dommage que je sois allergique au chocolat comme l’était mon père… qui en est mort l’an dernier. »

Le transfert de gène est une technique bien connue et a fait ses preuves.

 

Solution C: Partir en Couilles sans autre forme de procès

Une autre possibilité consisterait à jouer la carte de l’honnêteté et à partir massivement en couilles. Sérieusement, ces cadeaux, c’est vraiment de la merde, il en va donc de votre liberté la plus fondamentale d’insulter les responsables:

 » Oh mon dieu…mais… mais c’est de la merde… ! Bordel, si j’avais eu 70 ans et que j’avais été un gros beauf, j’aurais peut être pu trouver un intérêt à recevoir la filmographie de Patrick Timsit et un ratelier à fusil. Qu’est ce que vous voulez que je foute d’un putain de râtelier à fusil? Allez tous vous faire foutre, surtout toi Bruno, je te déteste. Et ta femme elle est moche » . L’insulte gratos peut faire plez! Puis, avec fougue, prenez un extincteur à proximité et frappez le plusieurs fois sur la tête devant une foule interloquée: « voilà, dans ta gueule, ça t’apprendra à vouloir m’offrir des cadeaux de merde ». Attention, si conserver votre casier judiciaire vierge est un de vos objectifs de vie, Steeve recommande chaudement de ne pas choisir cette solution.

cadeau de merde

Steeve est en train de bouffer de pèches Bruno: « Je te bouffe de pèches dans ta petite gueule Bruno pour m’avoir gratifié d’un cadeau de merde « 

Solution D: La Vengeance est un plat qui se mange froid… Sourire puis Attendre le moment opportun.

Jouez là « low profile » sur le moment : « mille mercis chers amis« . Puis quelques jours plus tard, empruntez le portable de Bruno, l’un des principaux responsables de votre cadeau de merde. Envoyez donc un texto à sa meuf qui s’appelle Marjorie en vous trompant délibéremment de prénom « Je pense à toi quand je me branle au bureau Samantha ». Mettez-le bien dans la merde. Savourez. ça lui apprendra aussi à avoir des idées de cadeaux de merde! Sinon plus vicieux encore mais non moins génial: assurez vous de prendre en charge le prochain cadeau de départ. Achetez un bon gros cadeau de merde. Genre ça. Offrez lui avec le sourire :). Savourez.

 

Conclusion:

L’absence de CDI, un cadeau de merde…. vous avez quand même l’impression que le destin a décidé de passer sa gastro sur votre crâne: « Oh c’est gentil, cette chemise blanche, intérieur bleu pervenche, avec un dragon dessiné dans le dos, c’est exactement ce qu’il me fallait ». Recevoir un cadeau de merde c’est donc doublement nul: d’une c’est un cadeau de merde et de 2, ça vous oblige à jouer un personnage hypocrite pour ne pas décevoir ceux qui vous l’ont offert « mille mercis chers généreux contributeurs pour votre bon goût« .

Steeve a donc pensé à deux propositions géniales pour remédier à ce fléau:

  • La Création d’un permis de faire des cadeaux qui serait alloué uniquement à des personnes compétentes. Ces gardes fous de la gène en public seraient forcés de suivre régulièrement des sessions d’informations sur le bon goût stylistique, cinématographique et musical afin d’endiguer ce mal du siècle qu’est la découverte d’un cadeau de merde en public.
  • L’instauration d’une loi pénale qui puisse sanctionner avec sévérité les responsables lorsque cadeau de merde il y a. Des radars à cadeaux de merde seraient installés dans les locaux d’entreprise pour contrôler les pots de départ.

Voilà. Steeve va contacter François Hollande pour lui soumettre ces projets de loi afin de remonter le moral des ménages. C’est une question d’éthique sociétale. Il en va du bonheur de tous nos concitoyens.

ps: N’hésitez pas à revoir la réflexion sur les cagnottes Leetchi.

 


1 comment

  1. Pingback: Le départ du stagiaire en 10 points - Blog Bureaux A Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un + 4 =