Comment réagir lorsque ton coiffeur te demande si ta nouvelle coupe te plaît alors que ton cuir chevelu ressemble désormais à un Yorkshire?

Pour tout être humain normalement constitué, sortir de chez le coiffeur avec la sensation d’avoir une gerboise sur le cuir chevelu est toujours un très mauvais moment à passer**. D’autant plus lorsque le coiffeur te demande si ta nouvelle coupe « te plait » en affichant un sourire de petit trou du cul :/ Devons-nous acquiescer, prendre la chose avec philosophie et simplement assumer ce Yorkshire florissant sur notre crâne ? MON ANALYSE #JeSuisSteeve

**Sauf pour les chauves et les habitants de la péninsule ibérique. Je ferme cette parenthèse culture générale.

 

I) Théorie sociologique de l’entourloupe du coiffeur?

a) Le street marketing 

Dans la vie, il y a deux raisons qui poussent l’être humain à aller chez le coiffeur. La première : lorsque ses cheveux ont poussé de manière grandiloquente au point de trouver de la nourriture dedans. La deuxième, plus spontanée, lorsqu’il marche dans la rue et qu’il aperçoit ceci:

faudra-tif-hair

On ne va pas se mentir, devant ce type de prouesse humoristique, notre réaction est toujours là même :

analyse coiffeur

b) La mise en confiance du client…

Une fois qu’il vous a amadoué grâce à cet excellent calembour, le coiffeur, cet expert en marketing, vous prodigue direct un petit shampoing délicieux agrémenté d’un massage crânien. Le coiffeur se montre atten’TIF à votre bien-être. LOL. Voilà qui serait un excellent nom de salon de coiffure.

coiffure homme salon

Puis, faussement magnanime, ce dernier poursuit son entreprise de séduction en laissant à Steeve le choix de sa coupe de cheveux idéale genre « je suis un artiste du cuir chevelu, je peux tout faire car mon talent est sans limite » :

coiffeur homme arnaque

A ce moment là, le niveau de confiance affiché dans votre coiffeur est le suivant :

axe de confiance

Un coiffeur en mode Darty, contrat de confiance.

c) …Avant la découverte de l’arnaque capillaire  

Pourtant, quelques minutes plus tard, ton coiffeur dévoile ta nouvelle coupe de cheveux et là c’est l’incompréhension qui domine: tu ressembles désormais au petit Yorkshire qu’ont toutes les vieilles dames du 16ème arrondissement de Paris. Loin de se confondre en excuse, ce petit batard de coiffeur tente une douteuse provocation :

arnaque coupe de cheveux

Ce criminel vient de sodomiser votre Modjo en deux coups de ciseaux… avant de réclamer 30€. Telle une vieille catin des açores.

 

II) Repartir de chez le coiffeur avec une tête de Yorkshire : une promesse de bonheur non tenue

Le problème c’est qu’à la base Steeve avait plutôt en tête ce type de changement dans sa vie :

ambition coupe de cheveux

Comme vous pouvez le constater, Steeve ne demandait pas la lune. Un simple déblayage, rien de plus. Juste histoire de rafraîchir le tout. Or, voici ce que Steeve a obtenu :

realite coupe de cheveux

Une catastrophe. L’appellation du salon « Faudra’Tif’ Hair » résonne désormais avec amertume dans l’esprit de Steeve.

 

III) Le Yorkshire sur le cuir chevelu: Quel impact sur la vie professionnelle et personnelle ?

Je ne vais pas vous le cacher, proposer un Yorkshire sur le cuir chevelu n’est pas le genre de qualité qui va vous aider à gravir les échelons dans la vie:

  • Niveau séduction, vous entrez alors dans ce terrible « creux de la vague » significatif d’un slip qui commence à générer du métal précieux type argent ou or.
  • Niveau professionnel, les premiers jours seront vraisemblablement compliqués avec votre collègue de bureau Bruno, expert comptable et grosse baltringue de son état, qui viendra, sans justificatif crédible, prodiguer ses leçons de style : « Ah tu t’es fait couper les cheveux? Dis-donc, ça fait bizarre, je préférais avant« .
  • Enfin, niveau amitié : vos amis auront un peu moins envie de vous voir pendant quelques semaines le temps que votre faciès redevienne envisageable.

 

IV) Le dilemme : L’impossibilité de critiquer cette coupe de cheveux de hamster

Le souci c’est qu’annoncer à votre coiffeur que vous auriez préféré être écrasé par un train plutôt que d’avoir cette coupe de Jean-Michel est toujours délicat car cela revient à lui avouer deux choses :

  • que cette petite salope n’a absolument aucun talent dans son métier de coiffeur et qu’il ferait mieux d’être au chômage ou devenir balayeurs pour chiottes plutôt que de continuer à gâcher des destins.
  • et/ou qu’il a profondément des goûts des chiottes niveau cheveux.

Or Steeve est un type bien, il n’a pas envie d’être méchant. Alors, Steeve murmure un « oui oui c’est très bien », avant de payer ces 30€ et d’aller pleurer en pensant à toutes ces opportunités que la vie ne lui offrera pas. Mais la lâcheté est-elle une solution ? Car pendant ce temps, ce coiffeur criminel continue de se croire au dessus des lois et de commettre ses méfaits capillaires en toute impunité…

 

V) Comment réagir alors cher Steeve ?

On entend souvent dire que le pardon est une valeur qu’il faut savoir développer. En ce qui concerne le faciès, je préconise plutôt la vengeance sournoise. Voici mon quadriptyque de solutions :

  1. La Solution « 30 millions de consommateur » : Steeve paye, Steeve ferme sa gueule face au coiffeur, mais Steeve réalise un geste citoyen en allant mettre un 0,5 étoiles sur TripAdvisor à ce serial sodomiseur de modjo.
  2. La Solution « Moine Tibétain » : Une 2eme solution consisterait à s’immoler juste devant le salon de coiffure pour protester démocratiquement. L’avantage de l’immolation est double : c’est un geste politique fort qui attirerait l’attention des pouvoirs publics sur ce criminel de la coiffure et en plus cela cramerait votre brushing yorkshire disgracieux. Le problème majeur de cette solution est que vous risqueriez de décéder cependant.
  3. La Solution du Talion « Oeil pour oeil dent pour dent« : Prendre la tondeuse, passer discrètement derrière le coiffeur et lui faire un trou dans sa coupe de merde. Enfin, appeler anonymement la Police et dîtes que pendant que cet enfoiré vous coupait les cheveux, vous l’avez entendu parler à plusieurs reprises de « voyage en Syrie » et de Djihad. #ASTUCE 😉
  4. La Solution Silicon Valley : Sinon optez pour la solution « entrepreneur-Startup » et ouvrez un salon de coiffure juste en face du sien avec un jeu de mot de Twittos. Ok je le concède, ce batard a placé la barre très haut avec « Faudra tif hair » , mais Steeve est un homme de challenge : avec l’appellation « Atten’Tif à votre bon’Hair », Steeve estime pouvoir lui voler au moins la moitié de ses clients #Bizness #marketing

VI) Conclusion 

Il n’est jamais facile de découvrir qu’on vient de payer 30€ pour une coupe de cheveux de type yorkshire. Il faut savoir prendre cela avec philosophie et faire preuve de créativité pour vous venger. On ne déconne pas avec le cuir chevelu. Allez A PLUS, oublie pas de me rejoindre sur ma page Facebook ! Et ajoute moi sur Instagram et sur SNAPCHAT, je paye mes boobs : steevebourdieu

Ou ponce toi mon livre  😉 MERCI

donald trump facies

Donald Trump, autre victime récurrente de ces batards de coiffeurs sans foi ni loi 🙁 #JeSuisLeBrushingdeDonald

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six + 2 =