L’ART de la DRAGUE 2.0, par Steeve Bourdieu

Les Amis, pour ceux qui ne l’auraient pas encore lu dans la presse ou vu à la télé, je vous présente mon tout premier livre paru aux éditions Flammarion : L’ART DE LA DRAGUE 2.0. #littérature #marcelproust

L'Art de la Drague 2.0

Steeve pourquoi donc écrire un livre alors que tu as déjà un blog ?

Pour me faire un maximum de thunes et m’acheter un Yacht. Sur la photo de profil de cet article, j’avais simplement loué un chalutier, aujourd’hui je souhaite devenir propriétaire d’un gros bateau. Car j’aime m’acheter des trucs (comme des frites ou des appartements), d’où ce projet littéraire qui a jailli dans mon esprit. Voilà tout.

Pourquoi un livre à 3€ ?

Parce que ça ne vaut pas plus. Pas moins non plus. 3€ pour pécho, j’ai estimé que c’était le juste prix. Et aussi parce que ce n’est pas moi qui ai décidé du prix.

On peut y trouver quoi dans ce livre ?

Il y a des conseils pertinents qui aideront les badauds à poncer plus facilement par texto, sur Facebook, sur Tinder, Happn, AdopteUnMec et même Linkedin. Un livre d’utilité publique.

C’est quoi le mieux lire tes articles ou lire le livre ?

Le mieux pour moi c’est que vous fassiez les 2. Et que vous me suiviez sur Facebook. Car plus j’ai de millions de personnes qui me suivent, plus vite arrivera le YACHT. #CQFD.

Pour le moment tu es satisfait des critiques ?

Oui.

critique livre séduction

Tu peux nous révéler le mystère derrière l’affiche et ta stratégie marketing Steeve ?

Capture d’écran 2015-12-15 à 18.24.22

Voici le message qu’il faut comprendre sur l’affiche:

 » Si tu achètes l’Art de la drague 2.0, toi aussi tu pourras pécho pleins de meufs à l’instar de Steeve. Tout ça pour 3€, soit l’équivalent d’un double cheese. En somme si tu décides de ne pas acheter un double cheese et de prendre l’Art de la Drague 2.0 à la place, tu perdras du poids et tu ponceras plus. »

Comme vous pouvez le constater, cette stratégie marketing a été murement réfléchie.

Ok on peut l’acheter où ?

Sur Amazon, chez la Fnac et dans toutes les librairies de quartier. Etant donné le thème, vous trouverez l’ouvrage facilement entre Marcel Proust et Gustave Flaubert.

Le mot de la fin ?

Frites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux − = 1