Le Carton Rouge de la Semaine N°2: Le Sans gène de l’Urinoir

 

Après l’insoutenable tentative de viol d’une banane pointue sur une poire, voici un nouveau carton rouge, toujours plus justifié qui vient punir avec vigueur les comportements qu’on ne souhaite plus voir en société.

Cette semaine, un ralenti de l’action s’impose pour juger correctement de la faute commise:

Le salopard s’engouffre dans des toilettes tout ce qu’il y a de plus publiques où vous vous trouvez tranquillement en train de pisser. Il se met à observer la composition des urinoirs qui sont au nombre de 5. Un seul urinoir est occupé par vous-même, venu, en tout bien tout honneur, soulager une vessie bien pleine. Le gougnafier, lui, vous a bien évidemment aperçu tout à droite. Or, alors qu’une infinité de choix d’urinoirs s’impose à lui, ce dernier prend la décision de venir coller ses testicules à côté des vôtres – comme s’il allait vous violer dans vos fesses – bafouant de facto le code déontologique tacite et notoire des deux urinoirs d’écart dans des chiottes publiques.

L’arbitre, attentif, n’hésite pas et met la main à la poche. Et c’est le rouge bien sûr…! Un carton tout à fait mérité pour cette faute grossière. Aucune discussion possible, ça dégage! Et on espère de tout coeur ne plus revoir ce type d’agressions sur un terrain. Une chance que l’arbitre ait été vigilant.

NDLRN’hésitez pas à distribuer quelques cartons à longueur de journées aux personnes qui vous entourent, histoire de leur rappeler leurs obligations d’exemplarité. On ne peut pas tout se permettre dans la vie. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 × neuf =