Comment réagir lorsque tu t’apprêtes à fêter tes 1 an de relation avec ta meuf et qu’elle a toujours Tinder sur son téléphone?

Steeve est un homme comblé. Bientôt 1 an d’amour et de relation sans anicroche avec Pénélope. Une complicité et une passion qui grandissent jour après jour avec celle qu’il considère déjà comme la femme de sa vie… Péné, son rayon de soleil, sa muse.

Pourtant, récemment un élément est venu perturber ce ciel bleu et semer quelque peu le doute dans son esprit : Pourquoi diable Péné n’a t-elle toujours pas désinstallé Tinder de son téléphone ? :/

 

I) Elle dit qu’elle vous aime mais elle a Gleeden sur son phone: un motif d’inquiétude?

La présence d’une application de dating dans le portable de votre meuf est bien évidemment un élément qui peut causer quelques frayeurs à votre petit coeur de lopette. Pourquoi ? Car la Science a été très claire là dessus:

Comme vous pouvez le constater d’après cette étude parue dans « The Sociologist Mag' », 98% des sondés qui ont installé Tinder sur leur téléphone ont déclaré « être vraiment en chien en ce moment« .

Steeve n’est pas mathématicien mais ces chiffres semblent indiquer qu’il y a de fortes probabilités pour que votre meuf souhaite sortir la machine à poncer avec autrui… La probabilité qu’elle send des nudes à foison est donc immense #dommage

 

II) La réaction frontale ou la malédiction du « casse-couille »…

Bien sûr la réaction la plus naturelle à ce genre de nouvelle désastreuse serait la suivante:

Un retournement de table approprié en mode furax. A la suite de quoi, vous iriez alors voir votre meuf illico presto pour la sommer de s’expliquer. Mauvaise idée. En effet, vous passeriez alors pour ce qu’on appelle dans le jargon des relations « un immense casse-couille » qui lui fait une crise de jalousie basée sur rien.

Oui même si AdopteUnMec se trouve rangé en première place dans le dossier de ses « applications favorites » sur son Iphone, ça n’est pas une preuve suffisante pour l’accuser à brûle-pourpoing! Qui plus est, plusieurs explications rationnelles peuvent totalement l’expliquer tout en dédouanant Péné d’être une vile ponceuse. Procédez donc par étapes :

 

Etape 1 : Vérifier tout d’abord que vous ne vous êtes pas emballé

La première étape consiste à checker si toute cette histoire n’est pas qu’un quiproquo cocasse! En effet, peut-être que vous faites fausse route depuis le début dans votre relation avec Péné : en réalité cela n’a toujours été que du CUL à ses yeux. Du CUL, du CUL, du CUL! Le cas échéant, la présence de Tinder sur son téléphone serait alors tout à fait légitime. Jouez donc carte sur table avec elle pour en avoir le coeur net :

Après 12 mois de relation, c’est le bon moment pour savoir.

 

Etape 2 : Evaluer sa réelle assiduité sur Tinder

Une fois que vous avez vérifié que vous étiez bien en couple, il conviendra dans un second temps de déterminer si Pénélope a effectué un usage récent de l’application ou bien si elle a juste oublié innocemment de la désinstaller (quelle tête en l’air cette Pénélope 😉 héhé).

Pour cela, créez-vous donc un faux profil et poncez tout le catalogue disponible jusqu’à tomber sur le profil de votre zouze. Checkez alors le dernier moment où Péné s’est connectée sur l’application. Puis résolvez l’équation suivante (plus communément appelée l’équation du ponceur-poncé) :

  • Si ce chiffre est négatif, alors vous pouvez souffler #rassuré.
  • En revanche, si c’est positif, je ne vous le cache que ça sent le roussi. En particulier, si le 2eme chiffre indique une dernière connexion « il y a 30 secondes »… Mais là encore tentez de garder la foi : après tout, qui n’a jamais swipé de temps à autre pour passer le temps aux chiottes?

 

III) Le Clash : Provoquer la discussion et argumenter pour qu’elle désinstalle l’application

Après avoir passé au peigne fin les hypothèses précédentes et conclu que votre meuf était véritablement dans une optique de ponçage multiscalaire, vous êtes désormais en droit de provoquer une discussion. Faites lui comprendre que vous êtes en pétard, que cette situation n’est pas acceptable et qu’il faut qu’elle désinstalle l’application immédiatement. Et s’il en faut plus pour la convaincre, n’hésitez pas à employer des arguments massues du type :

ou encore :

 

IV) S’inventer une réalité parallèle salutaire ou y voir une opportunité ?

Malheureusement comme c’est souvent le cas face à ce genre de choc, un dilemme vient se poser : Devez-vous opter pour le déni total ou bien assumer la douloureuse réalité? (qui est – on le rappelle – que Péné ponce)

  • #TeamDéni : Le choix du déni consisterait à s’inventer une réalité parallèle en refusant l’éventualité que Péné envoie du swipe à foison pour poncer : car Pénélope exerce en réalité le métier de bloggueuse Lifestyle. Elle ne fait que tester Tinder en tout bien tout honneur pour sa communauté de followers. « C’est pour un article web« . Répétez cette phrase en boucle. Le déni, c’est la vie.
  • #TeamRéalité : A l’inverse, accepter la réalité est une épreuve. Mais elle vous permettrait peut-être, avec un peu d’imagination, d’y voir une opportunité séductionnelle à saisir. Oui cette acceptation du statut de méga ponceuse de Pénélope doit vous faire réfléchir. Car ne l’oubliez pas: vous êtes également un colossal ponceur! Il y a donc de formidables synergies à exploiter. Ainsi retournez discuter avec Pénélope, dîtes lui que vous l’avez comprise… et sans autre forme de procès, téléchargez lui Threender, la fameuse application des plans à 3, afin de l’enjoindre à un threesome des familles.

Oui mes amis, après la pluie vient toujours le beau temps. #LookingAtTheWorldFromTheBrightSide

 

IV) Conclusion

La vie, cette chienne, ne fait pas de cadeau. Certes, découvrir que sa meuf n’a de cesse de chatter avec des BOGOSSES sur Gleeden est une épreuve. Cependant cette épée de Damoclès qui plane au dessus de votre tête doit vous amener à dépasser vos idées préconçues et voir le bon côté des choses. C’est vrai quand on y pense, est-on bien sérieux de vouloir blâmer Pénélope pour sa condition de ponceuse de l’extrème? N’est-ce pas finalement un signe du destin qui prouve définitivement que Steeve et Pénélope sont faits l’un pour l’autre? Posons nous les vraies questions… A méditer…#inspiration #quote

  • Si t’as été ému par ce finish, rejoins-moi sur ma page Facebook et mon compte Twitter pour que je te prodigue de nouveaux conseils de type lifestyle.
  • Je développe également du contenu de très haute qualité sur le logiciel Instagram (pro ou perso)
 Et fais un geste pour la planète en achetant mon livre l’art de la drague 2.0 les bénéfices seront reversés directement à l’association « Des Magnums de Champagne pour Tous » un fonds destiné à aider un jeune poseur de teilles sans le sou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 6 = quatorze