Les Stratégies Marketing des NightClubs Parisiens: Le White Cocotte vs La Tralala

Samedi après midi dernier, Paris, 2ème arrondissement. Appartement de Steeve.

Steeve est sur le départ. Il s’apprête à prendre son train pour Sedan direction le soleil et les belles femmes afin de fêter Pâques en famille, entouré notamment de son chien rusty et de son petit cousin homosexuel Benoit. Mais, soudain, alors que Steeve check son Facebook dans l’espoir de relancer une Ex locale (tel Le Pointu Facebook) de sublimes photos de soirées parisiennes en Noir et Blanc genre Années Folles #gatsbylemagnifique apparaissent de manière inopinée dans son newsfeed. Et là c’est la panique: Un Avion  de chasse, puis deux, puis trois… Comme dans un doux rêve. A mesure que les photos défilent, l’esprit de Steeve se trouble de plus en plus: Mais où se trouve donc cet endroit magique où la norme rime avec actrice connue et mannequin reconnue?

C’est à ce moment précis que Steeve fait une trouvaille étonnante: Ces photos s’avèrent être des liens sponsorisés Facebook de la White Cocotte (La Villa) et de La Tralala (Chez Régine) destinés à faire la promotion de ces soirées mondaines où le bourgeois et la bourgeoise parisienne s’encanaillent en toute impunité. Oubliant complètement qu’il avait un train à prendre, Steeve met alors à profit ses modestes connaissances en stratégie de communication dans l’optique de mieux comprendre le positionnement marketing de ces lieux festifs digitaux 2.0 que sont La Villa et le Régine. Infographies, frameworks, décryptage, Steeve s’est donné sur l’analyse et a pu découvrir des stratégies marketing d’une efficacité redoutable.

I) Le White Cocotte vs La Tralala, même combat: Une stratégie marketing globale ambitieuse répondant à des objectifs clairs

g

 

Comme vous pouvez le constater au schéma ci-dessous, c’est donc un cercle vertueux du marketing qui se met en place tranquillement:

cd

On sent bien évidemment l’influence de plusieurs Prix Nobel derrière cette stratégie marketing tutoyant le génie. Venons en aux faits à présent: comment se déploie cette stratégie? Quels sont les messages clés derrière ces belles photos en noir et blanc sofreshfashion qui animent nos newsfeed facebook? Quel(s) positionnement(s) stratéGIGUES pour ces deux acteurs de la night parisienne que sont La Villa (White Cocotte)  et Le Régine (La Tralala) ? La Réponse après cette courte page de publicité.

 

II) Typologie et analyse marketing du slogan et des photos Facebook: le White Cocotte (la Villa) vs la Tralala (Régine)

A) Les slogans du White Cocotte et de la Tralala: Le décryptage de Steeve

White Cocotte 2  « Bienvenue dans l’univers de White Cocotte, celui de la Parisienne élégante et extravertie. (…) C’est le savoir-faire qui rencontre le savoir-être, dans un cocktail d’onirisme festif et de convivialité. C’est donc une ouverture d’esprit, un désir d‘être différent qui seront le fil conducteur de nos soirées. »

Steeve, qui a récemment relu le Da Vinci Code, est de nouveau un pro pour décoder les mystères complexes. Voici un déchiffrage digne de Steeve Browndieu (lol!):

ab« Bienvenu dans l’Univers de La Cocotte Blanche, celui de la Parisienne intouchable que vous ne niquerez jamais et qui, dans une lente agonie, boira jusqu’à votre dernier centime intelligemment dépensé en champagne surcôté. C’est un peu le savoir-se-montrer qui rencontre le savoir-poser-des-teilles-à-500euros-minimum, dans un cocktail de superficialité, de crème de jojoba, et de doudounes Moncler. Comme vous pouvez le constater, on n’aime pas trop les moches ici mais on pourra faire des exceptions pour les gros poseurs de ‘teilles. Le photomaton et prétendre qu’on s’amuse comme des petits fou seront le fil conducteur de vos soirées!

tralalala#La Tralala – Terrain de jeu pour Oiseaux de Nuit.

ab#La Tralala (lalère euh!) – Terrain de jeu pour rapaces prêts à dégainer leur petit oiseau de nuit.

 

B) La Tralala (chez Régine), des moments de vie au naturel, avant tout.

copyrights: Photographe Andrew Brooke pour La Tralala 

tralala 8

« Oh mais quelle bonne surprise! Deux jolies filles en train de se faire un bisou juste sous mon nez. Tiens, si je prenais une photo pour l’album La Tralala sur Facebook?! Eh oui, on est comme ça chez Régine, on est dans la spontanéité, on capture ces petits hasards de la vie, des petites scènes fortuites sans aucune arrière pensée. Et puis ça fait de beaux souvenirs »

Spontanéité, Naturel et Lobby LGBT chez Régine : +++

tralala 7

« Eh là à ce moment là, l’angoisse, je me rends compte qu’il a vraiment une toute petite zigounette.

– Aaaaanh No Way LOL! J’aurais tellement aimé être là pour voir ça. »

Anecdotes croustillantes chez Régine : ++

tralaal 6

« Vas-y donne tout, c’est pour l’album photo la Tralala. Du sexy, tiens mets ces lunettes, caresse toi les cheveux. Oh yeah baby voilà comme ça. On en veut plus chérie. Mmmmhhhhhhh oooh yeaaaah

– Mais t’es sûr que ça rend naturel comme ça et qu’on va pas m’accuser d’allumer les mecs sur Facebook hin?

– mais non t’inquiète je te jure »

Secrétaire cochonne chez Régine : ++

tralala 4

« Je pose au naturel. Oui je suis née tel quel. Mes cheveux recouvrent la totalité de mon visage et j’ai la langue qui sort de la bouche parfois. Heureusement, au Régine, ils m’acceptent malgré ma différence… Je peux venir comme je suis. Un peu comme au DoMac finalement »

Ouverture d’esprit chez Régine : +++

tralala 2

« Comment ça on vend du cul au Tralala pour capter les likes des rodeurs Facebook? Ah non mais sur ce cliché, pas du tout, je souhaitais simplement mettre en valeur ce magnifique bracelet à droite. En noir et blanc il rend vraiment super bien! »

Boule de compétition chez Régine: +++

10259163_576035655836794_1919531683137652080_o

ps: Le commentaire qui suit va paraître absurde étant donné le canard placé sur le visage d’une de ces deux jeunes femmes. Steeve l’a fait par demande de respect de droit à l’image de l’une des deux protagonistes. Du coup pour comprendre ce qui suit, faut s’imaginer deux jeunes filles en pleine fleur de l’âge en train de se passer un glaçon par la bouche (lol).

« Oh mais dis donc, qu’est ce que nous sommes chanceux ce soir! Après le tendre baiser entre deux copines, nous tombons à présent et complètement par hasard, sur un virginal et insoupçonnable don de glaçons entre deux bouches féminines. L’une avait très soif, et sa copine, le coeur sur la main, n’a pas hésité à lui gratifier de son propre glaçon. En voilà une belle scène de partage pleine d’humanité »

Partage et générosité chez Régine : +++

Quid du White Cocotte à présent?

b) Le White Cocotte, un positionnement clair sur l’éclat’ totale et les avions de chasses intempestifs

Copyrights: Photographe Kalvin Andrieu More pour le White Cocotte.

white cocotte 6

« Youhouuuuh allez les filles, on danse collé serré, on se met la main dans les cheveux, voilà c’est parfait ça. Du mini short, du déhanché, qu’est ce qu’on s’éclate. I am a single Lady, I am a single Lady… Whoa-oh-oh, oh-oh-oh, oh, oh-oh, oh-oh-oh »

Eclat’ total au White Cocotte: +++

 White cocotte 3

« Miroir, miroir dis moi que je suis la plus bonne!

– Mademoiselle, seriez vous en train de vous reluquer le postérieur dans la glace? 

– Non non pas du tout, j’effaçais simplement une poussière sur le miroir »

Propreté et global awareness au White Cocotte: +++

1509308_543946825713654_3998633205575492954_n

ndlr: idem qu’en haut. Steeve a du mettre un canard pour cacher la tête des récalcitrantes. Mais sinon le texte qui suit était marrant, je vous jure! Là faut s’imaginer deux filles qui prétendent ne pas savoir qu’un photographe les prend en photo et qui fixent le teeshirt de l’une d’entre elle sans raison valable.

« Oh regarde Jessie, il y quelque chose d’extrêmement intéressant sur ton tee shirt.

– Ah oui, qu’est ce que c’est?

– Je ne sais pas. Et si on y jetait toutes les deux un coup d’oeil en même temps?

– Oh oui allons-y. Ma curiosité est toute piquée! »

Curiosité et nouvelles expériences au White Cocotte: ++

 white cocotte 1 

« Allez voilà du sourire, des confettis, montrons que c’est trop le bonheur d’être ici et qu’on est des petits foufous dans nos têtes. Vas-y, derrière, Bruno lève bien les bras en l’air et ouvre la bouche comme si tu criais. Oublie pas que tu t’éclates trop ici. Voilà, Nice! Laura fait nous un petit signe Twix deux doigts coupent faim avec ta main gauche combiné à un bisou  « cul de poule ». Yes, on est des gens stylés! Julie, vas-y mets plus en évidence le feu d’artifice, voilà comme ça, c’est parfait les filles. That’s sooo CRAZY! C’est trop la déconnade au White Cocotte! » 

Bonheur et joie de vivre au White Cocotte: +++

white cocotte 5

Là à nouveau, Steeve a voulu faire un petit commentaire ironique. Mais les mots lui ont manqué. Puis il est allé pleurer.

Avion de Chasse au White Cocotte: +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ (oups j’ai cassé mon bouton +)

 

III) Le Fin mot de l’histoire:

Steeve a donc raté son train. En dépit de son analyse marketing poussée, il a craqué. Il savait pourtant que c’était du marketing et pas la vraie vie. Et pourtant… Tous ces jolis postérieurs ont eu raison de sa raison.  Il est tombé dans le panneau. En plein naufrage intellectuel, il s’est accroché, comme à une bouée de sauvetage, à cette promesse de bonheur vendue par ces marketeurs de génie. Il s’est rendu au White Cocotte dans l’espoir d’y voir ces belles femmes. Il s’est fait refouler à l’entrée. Puis il a dit au videur qu’il était prêt à tout pour entrer et notamment poser le magnum à 500 euros, une somme qu’il n’avait pas sur son compte…

Le post-mortem de Steeve: « Au début j’avais sincèrement envie d’aller à Sedan pour chercher les oeufs en chocolat avec mon petit cousin homosexuel Benoit. Puis j’ai vu ça sur Facebook:

white cocotte 4 white cocotte 2

Et finalement bah, j’ai merdé. En somme, j’ai posé ma ‘teille pour faire croire que j’étais riche et puissant et pouvoir être le roi de la soirée. Sauf que pour avoir un coin VIP, il fallait mettre 1000 euros. Donc j’ai bu mon magnum tout seul accoudé au bar. Ce sont des revenus additionnels pour la boite de nuit, mais contrairement à ce qu’on dit, ça veut pas dire que tu niques plus. J’ai même pas eu droit aux confettis 🙁 En tout cas, chapeau messieurs les Marketeurs, une fois de plus, Steeve a suivi les conseils avisés de sa zigounette et s’est fait berner. Il est pauvre à présent et a le sexe toujours aussi alerte. Heureusement, il se console en regardant les profils des meufs tagguées sur les photos de la Tralala et du White Cocotte :'( Allez Bonnes Fêtes de Pâques quand même (Enculés!) !

2 comments

  1. Pingback: Les Stratégies Marketing des NightClubs ...

  2. Pingback: Revue du web du mois de mai | BonneGueule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× neuf = 63